Aujourd'hui, le bar et le restaurant sont ouverts à tous du mardi au samedi dès 18h. C'est la première résidence de Chefs à Paris. Nous avons déja accueilli plusieurs talents culinaires auxquels nous n'avons pas accès dans la capitale:

* Christophe Dufau * Yu Sugimoto * Emmanuel Perrodin * Guillaume Monjuré * Thomas Clouet * Olivier Streiff * Thomas Benady * François Gagnaire * Edward Cristaudo *Sandra Salmandjee et Matthieu * Dupuis Baumal * Alexandre Marre * Franco Bowanee et Karina Laval * Giovanni Passerini * Julien Perrodin * Gerard Cagna * Grégoire Rousseau * Gilles Stassart * Matthieu Dupuis Baumal * Keysuke Matsushima

Les dégustateurs
Le comité de sélection des chefs en résidence est composé de
Francis Chevrier, Directeur de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation
Stéphane Layani, Président de Rungis,
Bruno de Monte, Directeur de l’école Ferrandi,
Hughes Piketty, Président du Cercle
Jean-Robert Pitte, Président de l’Académie des Vins de France et de la MFPCA.
Gersende Rambourg, journaliste
Jean-Claude Ribaut, critique gastronomique
Pierre Sanner, Directeur de la MFPCA

Par ailleurs des chefs cuisiniers ont également été sollicités pour parrainer les futurs résidents du Cercle : Guy Savoy, Michel Troisgrois, Michel Guérard entre autres. 

Avant.......Imaginé par un cercle d'écrivains parisiens qui rêvaient d'avoir un club de lecture hors norme, le Cercle rassemblait en un seul lieu une bibliothèque, un salon où l'on cause, des tables pour écrire, des banquettes pour discuter.

2016

La Maison Festive

C’est l’extension de la personnalité d’Hughes Piketty qui aime faire les choses à contre sens et réinventer les codes de la vie. En composant son quotidien avec l’ami et journaliste Edouard Rostand, ils ont l’esprit aux aventures. L'été 2015 apparaît Rosane Mazzer, la brésilienne qui a crée la Favela chic. Elle rentre de ses années Londoniennes et les garçons l’invitent à faire partie de leur maison: « viens au Cercle, on a besoin d’un sourire ».
Le Cercle se met alors en mutation. Des assiettes gourmandes à la portée de tous sont au menu. Tous les soirs des performances festives animent la bibliothèque, la mezzanine ou le rez de chaussé. Ce working in progress créatif ne fait que commencer. Une envie de diversité prend le dessus, la couleur témoigne le renouveau. Une impulsion tropicale souffle que la vie est l’art de la rencontre.

2014
Et en septembre 2014
, le Cercle ouvre enfin ses portes au public, en partenariat avec la Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires, responsable de l’inscription du « repas gastronomique des français » au patrimoine immatériel de l’Unesco. Il devient le soir un restaurant de chefs et un bar avec sa terrasse ouvert à tous, reste un club de membres la journée et se privatise exceptionnellement.

2013
Mai 2013,
 le Cercle est à Cannes, toujours dans son château pour les fêtes de films. Un soir, c'est l'incident diplomatique

2012
Janvier 2012
, le Cercle accueille un mardi par mois, les Cinémardi, point de rendez-vous du cinéma français.

2011
Mai 2011
, le Cercle s'installe au Château du Suquet à Cannes et reçoit la "Palme d'Or de la meilleure villa"
Octobre 2011, le Cercle se transforme en un club de membre la journée. Et un lieu privatisable le soir et les weekends. « Le Cercle estime que la seule condition d’adhésion est «le respect des autres membres (une quarantaine), de la discrétion. On refuse tout principe de parrainage, qui conduit toujours à un ghetto». Mais être membre d’un club privé permet aussi d’obtenir une prestance. Selon Hughes Piketty, «quand quelqu’un travaille en indépendant, un endroit comme Le Cercle est parfait pour y organiser des rendez-vous. Pour recevoir un client ou collaborateur, un salon tamisé est beaucoup plus prestigieux que le troquet du coin»

2010
Mai 2010
, le Cercle et Wildbunch s'installent à la Villa Marceau durant le Festival du Film à Cannes. 
Juin 2010, le Cercle ferme son restaurant.
Septembre 2010, le Cercle s'ouvre au public. " C'est le premier club à l'anglaise de Paris : discret, cossu, caché. Les conversations feutrées se mêlent aux airs de jazz, les bouteilles de whisky côtoient les vieux livres. Mais le Club du Cercle ne s’infiltre pas comme ça : il est resté fermé pendant deux ans, for members only. Depuis quelques semaines, vous pouvez en être. Le Club s’ouvre. Discrètement, pour ceux qui savent. Doucement, le soir en semaine, pas le week-end. Derrière les lourdes tentures de l’entrée, une atmosphère de vrai club british, regardez ici : fauteuils cosy, cocktails qui scotchent au bar et balles de cricket.

2009
Mars 2009
, inauguration du bar à la mezzanine, recouvert de balles de cricket et designé par MUT architecture. En une saison le Cercle devient un OVNI dans le paysage parisien. "Avis aux amateurs de members-greets et autres merveilles de snobismes britishs : « Le Cercle » s'affiche comme le premier lieu parisien secret dans la lignée des clubs privés modern genre à Londres (Soreditch House et Co). Une centaine de membres, une jolie bibliothèque, un resto, des fêtes et des cocktails cultes. Jeunes dandys, jolies demoiselles et cheveux blancs malicieux pourront être admis, à condition seulement d'adhérer à l'esprit… et au club !Le Figaro
Juillet 2009, le bateau du Cercle emmène une partie de ses membres à Calvi on the Rocks.

2008
Septembre 2008, ouverture d’un club de membres avec bar et restaurant.« L’idée, raconte Édouard Rostand, était d’avoir un lieu qui ressemblait à un appartement de grand-père: cosy, avec plein de livres, un piano. Un endroit où tu te sens comme chez papy quand il n’est pas là. Tu vides la cave, tu fumes en cachette, tu mets de la bonne musique. Au début, un endroit comme ça ne pouvait pas être ouvert à tous; on avait donc réservé l’accès à 200 membres, qui payaient une cotisation mensuelle, comme dans les clubs anglais. »  Le Bonbon Nuit
Décembre 2008, le Cercle scelle un partenariat avec les clubs londoniens Groucho, Century et Paramount. 


Nos références et partenaires

Ils nous ont fait confiance à Paris et à Cannes: Acne, Anne Fontaine, Agathe Film, Agnès B, ARP Selection, ARTE, Canal +, Christie, Cinéfinance, Eden Park, Europacorp, Europe 1, Kusmi Tea, France Télévision, Fendi, Ferris & Brockman, Film Distribution, Gaumont, Google +, Heineken, Légende Films, Les Inrockuptibles, LG Electronics, LGM, Mis SASA, MK2, M6 Web, Mandarin Films, Mars Distribution, Memento Film, NRJ Groupe, Ogilvy, Orange, Paramount Pictures, Parenthèse Cinéma, Pathé, Pernod, Peroni, Potemkine, Public System, Publicis Event, Pyramide Films, Renault, Ricard, Samsung, SBS Production, Schweppes, Sony, Studio Canal, TF1, UGC Images, Universal, Variety, Vivendi, Warner Bros, Wild Bunch, Wildside, Young and Rubicam …

Nos clients institutionnels : Arte, Axa, Babe films, BBDO, Beaux Arts Magasine, Beggars Group France, Cap Gemini, Centre Pompidou, Chaikana, Cholet Dupont, Fidélité Films, Films du Kiosque, Go voyage, Happy Curious, Idenium, Kenzo, Lavoix, LVMH, Mandarin Cinéma, Mazarine Agence, NBC Universal, Numéricable, Onchannel, Pôle emploi, Publicis groupe, Rectangle production, Rezo films, Rhodia, SNEP musique, Sony Music, Transfuge magasine, UGC distribution, Universal Music, Wild Bunch…